Des pirates informatiques pro ISIS arrêtés au Maroc

Trois pirates informatiques, pro Daesh, arrêtés par les autorités marocaines.

Les arrestations continuent après les meurtres orchestrés par des assassins de la secte de Daesh, le 13 novembre, à Paris. En France, en Belgique, en Allemagne, mais aussi au Maroc. La police royale vient d’annoncer l’interpellation de trois personnes accusées de piratage informatique et de détournement de télécommunication. Les trois individus, dont deux ressortissants Turcs, sont aussi accusés d’avoir demandé une aide logistique à Daesh. C’est la troisième cellule terroriste à être découverte au Maroc. Des pirates « impliqués dans le piratage de communications d’un opérateur marocain à l’aide d’un équipement technique sophistiqué » indique le Ministère de l’Intérieur Marocain. 1.500 Marocains combattraient dans des groupes armés en Syrie et en Irak.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Poster un commentaire