Des milliers de SMS pirates diffusés en Israël

Après la diffusion d’un faux tweet sur un compte Twitter de l’armée isréalienne indiquant que des roquettes avaient touché une centrale nucléaire du pays, voici que des SMS inondent les téléphones portables d’israéliens.

Les lecteurs du quotidien Haaretz qui avaient laissé leur numéro de téléphone portable se sont retrouvés avec deux messages inquiétants émanant du journal. Les SMS indiquaient des roquettes, venant de Gaza, ayant frappé une usine pétrochimique de Haifa. Un second message indiquait que 25 israéliens avaient été tué dans cette attaque.

Un faux message qui n’a pas été revendiqué, ce qui avait été le cas pour le compte Twitter de l’Unité du porte-parole de l’armée israélienne qui avait été malmené quelques minutes par la Syrian Electronic Army.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Poster un commentaire