Des Anonymous s’attaquent au KKK

Des internautes, sous la bannière Anonymous, bloquent un temps le site du Ku Klux Klan. Les racistes harcelait la femme d’une star du rock sur Twitter.

Le Klu Klux Klan, un groupuscule de racistes aux messages haineux annonçant vouloir la suprématie blanche se sont attaqués à une femme, via Twitter. La dame, l’épouse du fondateur du groupe de rock « The Pretenders », Conover Lee Kennard. Des cagoulés du KKK l’ont ciblé pour de troubles raisons. En réponse, des Anonymous ont voulu soutenir la dame et ont lancé une attaque DDoS contre le site du KKK et ses « partenaires ».

Une des attaques a été lancée par un internaute qui est connu pour réaliser le même type de blocage à l’encontre de sites faisant de la propagande pro ISIS (Etat Islamique, Deach). L’un des portails attaqué appartient à la communauté Westboro Baptist Church, des suprématistes qui avaient menacé de mort des hacktivistes, l’année dernière, après la mort du jeune noir Michael Brown, abattu par un policier de la ville de Ferguson, dans le Missouri.

L’année dernière, des internautes pros KKK et des Anonymous s’étaient « battus » à coups de piratages de sites du Klu Klux Klan, ainsi que le compte Twitter des racistes américains.

Poster un commentaire