Elle se cache derrière Cloudflare. Offshore va permettre des attaques DDoS particulièrement puissantes, via du DNS amplification. En gros, le serveur attaqué se renvoie la balle et amplifie donc l’attaque qu’il subit.

Depuis, Darkode a fermé, 70 personnes ont été arrêtées dans le monde, dont 12 aux USA. Seul ombre au tableau, Sp3cial1st, totalement disparu de la circulation. Peut-être la taupe du FBI… peut-être pas ! En attendant parmi les 70 arrestations, des gestionnaires de bots, comme Rody Guidry, aka Opelousas. L’homme arrêté aux USA, s’est vu refuser sa remise en liberté sous caution. La justice réclame une évaluation liée à sa santé mentale. Lors de son audience, sa famille a mis en avant qu’il avait peur de tout, même de conduire. Guidry, 28 ans, a été retrouvé en possession de 2.000 ordinateurs contrôlés par un botnet. Le FBI estime qu’il en aurait 50 fois plus.

Il a été découvert dans son ordinateur, des milliers de données bancaires, des photos du pirate posant avec des liasses de dollars et la preuve d’un paiement de 200,000 $, en bitcoins, envoyés par un autre pirate. Le FBI s’inquiète aussi des licences de pilotes d’avion retrouvées sur son ordinateur.

  1. DuckDAWorld Reply

    Quack !

  2. Pingback: ZATAZ Magazine » Rétro : Un été caniculaire chez les pirates

Laisser un commentaire

*