D33Ds

D33Ds : Piratage de Yahoo! un pirate condamné

D33Ds – Deux ans de prison ferme pour un pirate informatique. Il s’était attaqués à des bases de données de Yahoo! et avait volé, en 2012, plus de 400.000 comptes utilisateurs.

D33Ds – Le piratage de Yahoo!, annoncé la semaine dernière, une jolie blague pour une entreprise en pleine période boursière. Yahoo! étant racheté par Verizon, l’entreprise a été obligé de communiquer sur une fuite de données qu’elle a subit il y a deux ans. Le communiqué de presse, aussi crédible qu’une boule de neige aux Maldives, annonce une attaque en 2014 et 500 millions de données.

Comme j’ai pu vous le montrer, des attaques qui datent d’au moins 2010, avec de grosses fuites en 2012 et 2014.

En 2012, je vous révélais la diffusion de cette BDD de plus de 400.000 comptes Yahoo!

En 2012, je vous montrais la diffusion de cette BDD de plus de 400.000 comptes Yahoo!

La National Crime Agency (NCA), cyber limiers britanniques, a annoncé que l’un des membres d’un groupe de cybercriminels du nom de D33Ds Company network, Nazariy Markuta, 23 ans, venait d’être condamné à deux ans de prison ferme. Des pirates qui avaient fait parler d’eux, en 2012, en tapant dans la base de données de Yahoo!

453.492 adresses mail et mots de passe étaient volés.

Habitué aux messages « Owned & Exposed« , le groupe s’était attaqué à Yahoo Voice via une injection SQL. « Nous espérons que les responsables de la sécurité prendront cela comme un appel à se réveiller et non comme une menace », déclarait alors D33Ds Co. « Il y a eu de nombreux trous de sécurité exploités dans les serveurs appartenant à Yahoo! Inc. qui ont causé beaucoup plus de dégâts que notre divulgation.« 

« We hope that the parties responsible for managing the security of this subdomain will take this as a wake-up call, and not as a threat, » a brief note at the end of the dump stated. « There have been many security holes exploited in webservers belonging to Yahoo! Inc. that have caused far greater damage than our disclosure. Please do not take them lightly. The subdomain and vulnerable parameters have not been posted to avoid further damage. »

Nazariy Markuta avait été arrêté dans la banlieue de Londres en mars 2015. Plusieurs milliers de données bancaires avaient été saisies dans son ordinateur. 57 autres personnes avaient été arrêtées par la NCA en mars 2015. Nazariy Markuta était dans le lot de cette grande collecte policière. Les 56 autres personnes arrêtées étaient des amateurs de DDoS ou encore des auteurs de codes malveillants.

A noter une excellente initiative sur le site de la NCA. Au lieu de faire dans la terreur et le « piratage, c’est mal« , le National Crime Agency propose une page dédiée aux jeunes attirés par la sécurité informatique « De quoi développer des compétences et de les utiliser positivement« .

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Poster un commentaire