Cyberattaque de la Corée du Nord

Cyberattaque de la Corée du Nord dans des transports publics ?

Une agence de transport victime d’une cyberattaque de la Corée du Nord au début du mois de janvier 2018.

Cyberattaque de la Corée du Nord dans des transports publics ? Une société de transport en commun basée en Ontario, MetroLinx, indique avoir été la cible d’une cyberattaque nord-coréenne. L’attaque était sous la forme d’un virus. Un code malveillant passé par la Russie. La mission de cette infiltration, infecter les ordinateurs de MetroLinx.

À ce propos, La porte-parole du transporteur, Anne Marie Aikins, a confirmé à CBC Toronto que l’attaque avait eu lieu, mais n’avait entraîné aucune atteinte à la vie privée des clients. Un piratage qui n’a compromis aucun système de sécurité de l’entreprise.

Bref, un piratage qui sent fortement le ransomware. Premièrement, montrer du doigt un gouvernement dictateur est plus pratique que d’avouer une erreur interne. Comme le clic sur un fichier joint envoyé par des bots, en mode automatique et aveugle.

Deuxièmement, éduquez votre personnel à ne pas cliquer sur n’importe quoi et la mise à jour de vos services ne sont pas un luxe !

Pour finir, si l’armée Nord Coréenne, ou toute autre cyber armée, avait la main sur le serveur, n’aurait-elle pas choisi l’option “espionnage”, comme les services de renseignements néerlandais, que la méthode “je détruis tout” !

  1. propal Reply

    Propagande grossière.

Poster un commentaire