grands parents casinos fraude bancaire

Détournement informatique : une centrale nucléaire utilisée pour miner de la cryptomonnaie

Plusieurs scientifiques travaillant dans une installation nucléaire russe hautement secrète arrêtés. Ils se servaient de l’informatique locale pour du minage de crypto-monnaies.

Imaginez l’ambiance autour d’un détournement informatique pas comme les autres ! Des scientifiques officiant dans une installation ultrasensible Russe de la région de Sarov ont été arrêtés pour avoir orchestré un détournement informatique pas comme les autres. Ici, pas question d’espionnage. Du vol de données sensibles provenant de cette installation nucléaire. Non, les suspects ont “juste” essayé d’utiliser un puissant supercalculateur pour fabriquer… des Bitcoins.

Le service de presse du centre a déclaré : ” Il y a eu une tentative non autorisée d’utiliser des installations informatiques à des fins privées“. Les scientifiques ont été détectés car le superordinateur n’était pas censé être connecté à Internet. Pour empêcher une intrusion et un détournement informatique, la machine est “off web”. Sauf que les ingénieurs ont tenté de connecter le monstre informatique au web. Bilan, le service de sécurité du centre nucléaire alerté. Aujourd’hui, le Service fédéral de sécurité (FSB) se charge de leur cas.

D’autres installations industrielles en Russie auraient été utilisées dans des actions de crypto-extraction. Un homme d’affaires Russe a acheté deux centrales électriques afin de peaufiner son “business”. L’homme d’affaires Alexey Kolesnik a acquis deux petites centrales à Permsky Krai et Oudmourtie.

Détournement informatique … Pendant ce temps, sur Twitter …

Les planches à billets que sont les cryptomonnaies attirent les malveillants des 4 coins du globe. Des escrocs ont gagné plus de 5 000 euros d’Ethereum en une seule nuit, en usurpant des stars du web.

Des escrocs ont trouvé le moyen de gagner des Ethereums, une cryptomonnaie, en créant de faux profils Twitter de célébrités du monde réel. Les pirates ont ensuite “spammé” le réseau social avec des messages incitant les utilisateurs à participer à des jeux concours.

Les escrocs ont trompé les utilisateurs en leur envoyant une petite quantité d’Ethereum, promettant qu’ils recevraient dix fois la somme dans le cadre du concours. “Nous donnons 200 Ethereum à la communauté ETH! expliquait alors le message sur Twitter. Les 50 premières transactions avec 0,2 ETH envoyées à l’adresse ci-dessous recevront 2,0 ETH à l’adresse d’où proviennent les 0,2 ETH“.

Bilan de l’opération : les escrocs ont empoché 5 000 euros en quelques heures via plusieurs adresses ouvertes pour l’occasion. Parmi les faux comptes : Elon Musk, Bill Gates, John McAfee, Warren Buffet … Une arnaque monté sur deux semaines.

Il est encore possible, au moment de l’écriture de cette brève (03/02), de trouver de faux comptes toujours actifs !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Poster un commentaire