celebragate

Celebgate : un enseignant jugé pour piratage

Celebgate : Christopher Brannan, un ancien professeur plaide coupable pour avoir piraté des dizaines de personnes sur Internet, dont l’actrice Emma Watson.

Souvenez-vous, le Celebgate, une action pirate ainsi baptisé après la mise en ligne de centaines de photographies d’actrices et d’inconnue. Selon un communiqué de presse du ministère de la Justice US, Brannan aurait eu accès à des photos nues et à d’autres données privées, à des photographies, à des courriels et à des données tirées du cloud d’Apple, iCloud. Plus de 300 personnes ont été impactée. Le “pirate” avait réussi son tour de passe-passe via des phishing ciblés.

Dans sa déposition, Brannan a également déclaré avoir eu accès aux comptes de ses victimes en effectuant des recherches sur leurs réseaux sociaux. Il lui a suffit, ensuite, d’envoyer des courriels en se faisant passer pour Apple ou encore Facebook. Dans cette affaire, on retiendra deux choses : le nombre de personnes se prenant en photo à poil. Photos dans le cloud… sans même s’en rendre compte ! Et la capacité à répondre aux demandes d’un courriel, sans même en vérifier la véracité. L’ancien professeur plaide coupable des accusations.

Il risque 7 ans de prison ferme

Parmi les victimes Gabrielle Union, Hayden Panettiere, Hillary Duff, Hope Solo, icloud, Jennifer Lawrence Avril Lavigne, Jenny McCarthy, Kaley Cuoco, Kate Bosworth, Kate Upton, Keke Palmer, Kim Kardashian, … Le Celebgate avait débuté en 2014 avec la diffusion de photos très dénudées de jeunes chanteuses et actrices américaines.

Un premier homme avait été arrêté en 2014. Un internaute qui avait souhaité commercialiser les photos. En 2015, arrestation d’un second pirate pour l’infiltration de 572 comptes iCloud.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Poster un commentaire