Plusieurs banques des Pays-Bas attaquées par des pirates

Banques versus DDoS ! Les pirates Russes ont-ils voulu faire payer les actions des services de renseignement néerlandais ? Plusieurs banques des Pays-Bas attaquées durant le week-end du 27/28/29 janvier.

Banques versus DDoS ! Je vous expliquais, dernièrement, comment un groupe de pirates informatiques, auteur présumé du piratage des courriers électroniques de politiques américains, et cela durant les présidentielles US, avait été infiltré par les services de renseignements néerlandais.

Sur ce point, les pirates du groupe Cazy Bear, les infiltrés, des “employés” d’un service d’espionnage Russe. Une révélation de la presse néerlandaise, la semaine dernière.

Premièrement, quelques heures après le “scoop”, une attaque massive, de type DDoS (Déni de Services Distribués = Noyer les serveurs de connexions pirates, NDR) perturbait plusieurs banques : ABN Amro, ING ou encore Rabo. Ensuite, l’agence Belga explique qu’aux moins trois cyberattaques pour la première samedi 27 janvier. ING, a subi le même sort, dimanche 28 janvier. Certains services indisponibles pour les clients.

À ce propos, des attaques pas compliquées à mettre en place. Quelques euros, via des sites web exploitables d’un simple clic. Des actions lancées par des darknautes souhaitant “manifester”, ou juste emmerder le monde ! Il faut admettre qu’un service de renseignement aura d’autres méthodes pour se venger. Surtout pas balancer des éléphants dans une boutique de porcelaine !

Pour conclure, l’espionnage de Cosy Bear aurait duré entre un an et deux ans et demi. Depuis, les pirates étatiques de l’AIVD ne sont plus dans le réseau du groupe.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Poster un commentaire