job

Arnaque à l’emploi via Pôle Emploi

ZATAZ vous expliquait, il y a quelques semaines, comment certains pirates profitaient de Pôle Emploi pour mettre la main sur les mails des demandeurs d’emploi. ZATAZ vient de piéger un nouveau groupe d’escrocs. Explication.

Il y a quelques jours, je suis intervenu auprès de chômeurs via l’entremise de Pôle Emploi. L’idée, parler des réseaux sociaux, du web comme outil efficace pour trouver un “job” et des escroqueries possibles pouvant les cibler.

Parmi les escroqueries de ces dernières heures, celle de la machine à mettre des courriers sous pli.

Comment ça marche ?

Des escrocs mettent la main sur des adresses mails de chômeurs en piratant les comptes d’entreprises, partenaires de Pôle Emploi. Par ce biais, les pirates peuvent contacter les demandeurs d’emploi et leur faire miroiter un emploi aussi fictif que dangereux. Je vous expliquais la méthode en juillet 2018 via un piège téléphonique visant des escrocs.

Les entreprises se font piéger, par exemple, en répondant à ce qu’il pensait être un courriel de Pôle Emploi. Un hameçonnage !

Disponible, maintenant

Tout débute par un courriel. Un interlocuteur recherche une personne de confiance. La missive s’affiche de la sorte : “Je suis à la recherche une personne disponible pour un travail à domicile dans la mise sous pli. explique l’interlocuteur. Ce travaille consiste tout simplement à mettre dans des enveloppes différents éléments de publipostage.” Bref, pas bien compliqué. Le demandeur d’emploi va devoir plier des publicités. Salaire, 500€ par mois.

Si cela vous intéresse, veuillez me confirmer votre disponibilités afin que je puisse vous donnez tous détails sur comment nous allons procéder.” Je prends donc ma plus belle plume et motive ma candidature.

Quelques heures plus tard, une réponse de mon futur patron. “Vous aurez à préparer 3 350 documents par mois. Vous n’avez pas besoin de diplôme ou d’expérience avant d’exercer ce travail. Pour ce job, vous devez juste habiter en France, avoir au moins 18 ans d’âge. Le salaire qui vous sera versé est de 500€, chaque mois, par chèque. En amont, à titre de garantie, je vous avancerai 300€ comme avance sur salaire dès le début du travail puis les 200€ restants dès la fin du mois.”

Un premier chèque de 1 800€

Mon nouveau “boss” m’annonce la signature d’un contrat… après mon mois d’essai. “Nous assurons la livraison du travail à faire à votre domicile puis l’enlèvement du travail achevé.“.

Dans un troisième courriel [le pirate s’assure d’avoir un correspondant motivé et hameçonné, NDR], l’escroc réclame l’identité de son interlocuteur, sa profession [pour rappel, il est censé écrire à un demandeur d’emploi, NDR], le nom de sa banque, un numéro de téléphone et une adresse postale. Des informations qui doivent servir à constituer le contrat.

Mais où est donc l’arnaque ? Dans le 4ème courriel, le piège se fait plus visible : “Je demanderai à mon assistant de vous faire parvenir un chèque d’un montant de 1800€, qui servira à l’achat de la machine et d’y déduire également votre avance sur rémunération de 300€.“.

Vous commencer à comprendre le “truc”. L’assistant va envoyer un chèque à l’adresse indiquée. Un chèque volé. Une fois déposé sur son compte en banque, le piégé retire 1500€ en liquide qu’il va renvoyer aux escrocs via Western Union ou des cartes prépayées chargées dans des bureaux de tabac. Quelques jours plus tard, la banque alertera le “piégé”. Le chèque est sans provision. Le compte est débiteur de 1500€ !

Ecoutez, ci-dessous, les escrocs et leur tentative de convaincre le transfert d’argent.

  1. Anne-Marie Cailloux Reply

    Jai reçu plusieurs demande dans ce genre. M’occuper dune dame âgée.. Etc pour 2100 euros net. Je devais avancer les frais pour les ouvriers qui faisaient les travaux du nouveau logement. Une autre fois. Ils recherchent aussi des personnes sans permis. Ils vous proposent un chauffeur avec location de voiture.. Mais vous avancez l’argent….mais impossible de communiquer via video..

  2. Bénédicte Ménétré Reply

    J’ai été contactée plusieurs fois par ces escrocs, et apparemment nous sommes nombreux dans ce cas.Donc, le site de Pôle Emploi et mes données personnelles ne sont pas protégées? Comment est ce possible? Que fait Pôle Emploi pour éviter ce genre de problèmes?

    • Damien Bancal Reply

      Bonjour Bénédicte,
      Pôle Emploi efface le plus rapidement possible les annonces, quand elles sont repérées.
      Pour ce qui est de la non écoute, cela change, et heureusement.

  3. Alemho Reply

    A mon sens le plus inquietant est que pôle emploi valide également des annonces qui apparaissent sur leur site. Demandeuse d’emploi depuis février 2018 et anciennement recruteuse, j’ai vu des dizaines d’offres frauduleuses que tout le monde ne peut pas remarquer, et lorsque je les signalait je n’étais pas écoutée. Je trouve ça aberrant.

  4. Nourdi Reply

    Bonjour
    C’est exactement ce qui m’es arrivé l’année dernière

  5. Essayq el idrissi Reply

    Bonjour à tous en ce moment même je suis en contact avec des escroc est ce que je contacte la police ou je laisse tomber merci

    • Damien Bancal Reply

      Bonjour,
      Si vous n’avez pas subi de préjudice, je vous conseille de couper toute relation avec ces gens.

  6. BROU Reply

    Bonsoir monsieur.
    J’avais été victime d’une telle escroquerie l’année dernière et j’avais porté plainte. Mais la police ne m’avait signalé si mon escros avait été retrouvé. C’était plutôt l’attitude de ma banque qui m’avait choqué. La victime du chequier volé et moi,nous sommes clients de LCL,mais LCL non seulement n’avait pas repertorié le chequier volé dans toutes ces agences avait fait passer le chèque que j’avais déposé.
    Pourriez-vous me conseiller une procedure à suivre au près de ma banque pour recuperer mes 2500 euros?

    • Damien Bancal Reply

      Bonjour,
      Je pense qu’un recommandé à destination de votre banque et l’appui d’un conseiller juridique devraient vous aider.

  7. darius Reply

    bonjour et merci pour l’article que j’ai malheureusement lu trop tard.
    je suis demandeur d’emplois et je viens de me faire escroquer de cette manière pour un montant de 1450 euros. j’ai porté plainte mais je sais que ça n’avancera pas. mais dans mon malheur le pire est que maintenant mon compte est débiteur de cette somme a peu près. je n’ai que 20 euros pour finir le mois !
    je suis abasourdis et touche pratiquement le fond… connaissez vous par hasard une association ou quelqu’un qui pourrait venir en aide aux personne escroqués qui étaient déja dans une situation de précarité ? cordialement.

    • Damien Bancal Reply

      Bonjour,
      Je suis vraiment désolé pour vous.
      Je vous invite à vous rapprocher de votre CCAS qui, je l’espère, pourra mieux vous diriger.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Poster un commentaire