Piratage de l’aéroport de Norwich

Un internaute montre les possibilités de pirater l’aéroport britannique de Norwich.

Au moment où la mort de plusieurs dizaines de ressortissants russes dans la chute de leur avion dans le désert Égyptien fait ressortir les craintes d’attaques visant l’aviation civile par des terroristes, c’est oublier que les aéroports sont de véritables cibles pour les malveillants du web.

Dernier cas en date, celui de l’aéroport International de Norwich. Cet aéroport n’est pas un centre aérien de la taille de Charles de Gaulle en France ou de JF Kennedy de New-York. Norwich c’est trois pistes, un petit centre d’accueil et un site Internet. Ce dernier vient de connaître le passage d’un internaute, baptisé Royal Ginger, qui explique « ne pas vouloir nuire mais alerter sur un problème de sécurité« . Un problème sous forme d’une injection SQL qui lui a permis de mettre la main sur des « datas » appartenant à l’aéroport, dont l’accès à l’administration du site. « Je ne suis qu’un simple utilisateur de SQLMap » souligne le curieux.

Selon les informations de la rédaction de ZATAZ, la Muslim Electronic Army avait des vues sur ce site pour le mois de décembre. Une attaque du MEA serait en préparation pour les fêtes de Noël. De quoi s’inquiéter sur l’informatique de certains aéroports ? On apprend dans les pages du Canard Enchaîné que le système météo de l’aéroport d’Orly tournait sous Windows 3.1. Un système qui a planté le 7 novembre clouant au sol de nombreux passagers !

Poster un commentaire