200.000 photos de jeunes femmes piratées

Savez-vous vraiment ce que fait votre fille, votre sœur, votre mamie sur SnapChat ? Des pirates tentent de l’expliquer en diffusant plus de 200.000 photos d’inconnues dénudées.

Voilà une nouvelle fuite de données qui laisse perplexe, une fois de plus, sur l’utilisation de l’Internet par un grand nombre de personnes. Une suite à l’opération Fappening ? Des pirates ont diffusé, d’abord via le site web « snap saved », des dizaines de milliers de photographies de jeunes femmes légèrement vêtues, voire pas habillées du tout tirées de diffusion SnapChat. Rassurez-vous mes dames, beaucoup de « zizi », aussi !

Ce n’est pas SnapChat qui a été visé directement, mais une application qui permettrait de sauvegarder les documents, alors que SnapChat diffuse et efface dans la foulée de la diffusion. Les « voyeurs » n’ayant plus d’espace de stockage sur le site SnapSave (fermé, ndlr) ont décidé de « balancer » la sauce sur le P2P. Sur 4 Chan, certains espèrent un site web qui sera capable de retrouver une identité sur chaque document.

Snapchat a annoncé sur VentureBeat que « les serveurs de Snapchat n’avaient pas été piratés« . Voilà qui va rassurer les exhibitionnistes, ils vont pouvoir ressortir les « boobs » et autres « zizi » !

Poster un commentaire