pirates chinois

Ne pas protéger son blog… et vous voilà soldat de la Corée du Nord

Des informations sur la Corée du Nord tentent de piéger les lecteurs de courriels malveillants.

Depuis trois ans, des pirates informatiques diffusent via des articles traitant de la Corée du Nord, un logiciel malveillant, un cheval de Troie du nom de KONNI. Ce Remote Access Trojan (RAT) a été distribué via un petit nombre de campagnes au cours des 3 dernières années. La société Talos confirme une nouvelle attaque, ce 4 juillet. “Nous avons identifié une nouvelle campagne de distribution. Les logiciels malveillants utilisés dans cette campagne ont des caractéristiques similaires à celles distribuées au début de 2017“.

Cette nouvelle cyberattaque avait pour mission d’installer un logiciel espion dans la machine des lecteurs. L’article, diffusé par courriel, était une copie d’un communiqué produit par l’agence de presse Yonhap News Agency.

Le fichier malveillant était caché dans le dossier “Upload” du WordPress d’un faux club d’escalade. Les pirates ont profité de l’ambiance médiatique autour d’un nouveau lancement de missile, le 3 juillet, par la Corée du Nord, pour tenter de piéger un maximum d’internautes.

Vous comprenez mieux maintenant pourquoi j’explique sur Twitter qu’un simple blog, pris en main par des pirates, peut se transformer en complice involontaire à beaucoup d’actes malveillants.

Il est fortement conseillé de vérifier vos blogs et les dossiers qui y sont sauvegardés. Assurez-vous, par exemple, de ne pas avoir sur votre serveur : /weget/download.php, /weget/uploadtm.php ou encore /weget/upload.php. Si c’est le cas… trop tard, vous venez d’être exploité par des pirates.

Une cyberattaque d’autant plus intéressante qu’une autre vague malveillante, utilisant le même procédé (mail, faux documents, installation d’un RAT) a été repérée cette fois sous les couleurs de faux fichiers signés par un groupe de pirates du nom de Molerats (Gaza cybergang). Une opération d’infiltration baptisée Desert Eagle, en langue arabe. Le Gaza cybergang, un groupe de pirates qui visent les intérêts économiques/politiques Israéliens et Palestiniens. Les premières attaques datent de l’été 2014. Étonnante redondance dans l’action via des moyens très limités, qu’ils soient techniques et logistiques.

Poster un commentaire